Danielle et Kevin créent Bangle up en 2014. Après avoir œuvré pendant 15 ans au développement de la marque Princesse Tam Tam, Danielle a des envies d’ailleurs et désire se lancer dans un projet entrepreneurial et créatif, chose qui lui tient à cœur depuis longtemps. C’est ainsi qu’elle décide de s’associer avec le fils de l’une des créatrices de la marque de lingerie, Kevin,
à l’époque gérant d’une boutique de bijoux.

Tous deux souhaitent plus que tout développer une marque de caractère, originale, reconnaissable et à l’ADN fort. Ils se lancent alors dans la création d’une marque de bijoux différente.
De la bijouterie ultra féminine et chic, des bracelets au design épuré, aux couleurs subtiles et aux imprimés exclusifs.

Les voyages, la mode, le design et l’architecture sont autant de sources d’inspiration pour les créateurs qui composent de nouvelles collections chaque saison. Des bangles de toutes les couleurs, aux formes minimalistes et d’une modernité folle !
En or fin et émail, bracelets, manchettes et joncs ornent vos poignets pour un effet bangle mais pas bling !

Face au succès des collections, tant dans la presse qu’auprès des clientes, Bangle up élargit sa gamme et propose depuis septembre 2017 des ba- gues et des boucles d’oreilles avec toujours le même esprit : un savant mélange d’élégance et d’audace.
Aujourd’hui, grâce au développement commercial remarquable, la marque française est présente dans 450 points de vente dans plus de 40 pays, comme en France avec le Bon Marché, les Galeries Lafayette, l’Exception ;
en Suisse avec le Bon Génie ou encore en Scandinavie avec Illums Bolighus.

Cette saison, encore des nouveautés :
les créoles BANGLE sont disponibles en or light et LUCY fait son entrée dans le ciel de bangle up.

Bien plus qu’une marque, Bangle up c’est une vraie famille, un happy family business comme aime à dire Danielle ! Situé à deux pas du canal Saint Martin, au fond d’une petite cour,
l’atelier de bangle up respire la bonne humeur, à l’image de ses bijoux, véritables petits porte-bonheurs.